Analyse - Photo de Brooke Shaden

par Artsmette  -  18 Janvier 2000, 10:00  -  #analyse, #critique photo

Alice - (c) Brooke Shaden

Alice - (c) Brooke Shaden

1 - Technicité :
Photo de format carré, construite sur une occupation de l'espace à demi. Demi-plein sur diagonale : contenant le personnage, demi-vide : très éclairé.
Eclairage sur la partie en bas à droite de la photo, diffus pour une plus grande douceur.
La douceur est par ailleurs confortée par un camaïeu d'ocres et jaunes orangés. Les bleutés clairs des vêtements n'agressent pas la scène.
Un animal, le chat, anime un peu le tout, circonscrit dans un carré lui aussi : l'angle des fesses du personnage, la ligne des genoux, la ligne des épaules. Une scène dans la scène.
Un ensemble de traits verticaux augmente la "chute" : la verticalité des fesses au pied droit du personnage, la verticalité d'une des pattes du chat, la verticalité de mèches de cheveux.
Quelques courbes atténuent ce qui aurait pu devenir trop rigide : les drapés de la robe, une des pattes du chat, une mèche de cheveux.
2 -Interprétation :
ALICE, tel est le titre de cette photo. D'emblée, ce titre nous fait entrer dans le monde fantastique du "Pays des merveilles".
FACILE ! Il suffit de prendre la photo "normalement" : un personnage assis avec un chat dans les bras, puis de lui appliquer un quart de tour "rotation horaire" et le tour est joué !
Facile mais moins évident qu'il n'y paraît... La première question qui nous vient à l'esprit est : "Comment s'y est-il pris pour les cheveux ?". Car c'est bien là que se crée la magie : si au départ, je photographie un personnage, ses cheveux ne se placeront pas ainsi, il faut donc les y contraindre. C'est aussi dans ses cheveux que se déploie le monde d'Alice, qu'il nous fait basculer dans le surnaturel. De même dans la patte du chat qui semble accompagner cette chute. Il fallait donc non seulement s'assurer de la position des cheveux mais aussi saisir l'instant où le chat se tiendrait correctement à l'effet souhaité.
Ainsi, une photo qui nous semble aisée devient tout à coup un petit exploit de mise en scène.

jemagphotos 02/09/2015 09:05

Cette photo n'est rien comparée à sa galerie de décors irréalistes et robes des modèles. L'auteur est un (une ?) maitre de Photoshop (ou autre). Quel travail de création, quelle magie ! J'ai découvert mon maître... !